Imprimer de manière sécurisée en 2023

| 4 mai 2023

Les cyberattaques contre les imprimantes sont peut-être moins souvent mises en lumière, mais la probabilité d'une attaque est tout aussi élevée que pour les autres appareils connectés à un réseau. En outre, les dommages potentiels ne sont pas non plus négligeables : les attaques peuvent entraîner des défaillances opérationnelles et nuire gravement à la réputation de l'entreprise. Et il est ensuite très coûteux de tout restaurer. De quels risques s'agit-il exactement ? Et comment s'en prémunir ?



Lorsque l'on parle de vol de données ou de cyberattaques, on pense surtout aux ordinateurs portables, aux tablettes et aux autres appareils polyvalents. Malheureusement, les imprimantes sont elles aussi vulnérables. Sans protection appropriée, les imprimantes de bureau sont une cible privilégiée pour les cyberattaques qui affectent non seulement les imprimantes elles-mêmes, mais aussi l'ensemble du réseau. En voici quelques exemples :
 

  • Fuites de données et vols

Les imprimantes connectées à un réseau stockent des données sur les personnes qui y ont accès : adresses IP, noms d'utilisateurs et autres informations sensibles. Les cybercriminels volent ces informations pour les revendre ou pour mener une attaque par un logiciel rançon.

  • Dysfonctionnements et bricking

Les hackers peuvent ordonner aux imprimantes compromises d'effectuer des tâches non souhaitées. Par exemple, ils peuvent imprimer du matériel inapproprié ou désactiver complètement les imprimantes. Les imprimantes peuvent également être "briquées" ; dans ce cas, les cybercriminels contrôlent l'accès aux fonctions, rendant ainsi les imprimantes inutilisables.

  • Attaques de botnet

Les cybercriminels peuvent également connecter les imprimantes à un botnet. Il s'agit d'un réseau d'ordinateurs privés infectés par des logiciels malveillants et contrôlés en groupe à l'insu de leurs propriétaires. Cela leur permet de voler des données et de mener des cyberattaques.
 
Les imprimantes sont donc très vulnérables. Heureusement, vous pouvez minimiser ces risques en prenant les mesures suivantes :

1. Mettez régulièrement à jour vos logiciels et votre matériel

Les anciennes imprimantes sont moins compatibles avec la vaste gamme actuelle de systèmes de sécurité. Même si votre imprimante actuelle peut à la fois imprimer, numériser et copier, il peut être judicieux d'investir dans un nouveau modèle doté de fonctions de sécurité intégrées telles que des logiciels anti-malveillants, des systèmes d'entrée/sortie auto-réparateurs et des fonctions d'impression et de digitalisation cryptées. Prévoyez également des mises à jour régulières du firmware pour éviter que votre logiciel ne devienne vulnérable à de nouvelles menaces.

2. Investissez dans le cryptage des données

Les solutions de cryptage des données ne sont pas réservées aux ordinateurs uniquement. Les imprimantes sont aujourd'hui des appareils polyvalents qui se connectent à d'autres appareils via le wifi, et il est évidemment nécessaire de protéger ce nouveau réseau de données. Le cryptage permet de fausser la transmission des données entre les imprimantes et les autres appareils connectés, ce qui rend plus difficile la lecture des informations sensibles par les hackers.

3. Imprimez avec des fonctions sécurisées

Les solutions d'impression modernes permettent de protéger les informations et les documents imprimés de plusieurs manières. Par exemple, avec l'impression tirée (pull printing), l’impression d'un utilisateur reste sur le serveur jusqu'à ce que l'utilisateur soit physiquement présent pour saisir un mot de passe ou une carte magnétique. Cela permet d'éviter que des utilisateurs oublient des documents imprimés et les laissent sur l'imprimante, permettant ainsi à n'importe qui de les consulter. Vous pouvez également programmer les impressions de manière à ce qu'elles incluent des rapports : c'est utile pour vérifier et suivre les documents, afin de savoir immédiatement si quelque chose ne va pas.
 
 Le risque de cyberattaques sur les imprimantes est peut-être moins souvent souligné, mais il est tout aussi élevé que pour d'autres appareils. En éliminant les failles de votre appareil d'impression, vous réduisez le risque d'infections par des logiciels malveillants et d'atteintes à la protection des données.
 
Chez Konica Minolta, nous proposons des solutions sécurisées, mobiles et rentables qui non seulement réduisent le risque d'exposition des informations confidentielles, mais garantissent également que seuls les utilisateurs autorisés peuvent imprimer et récupérer des documents sensibles. Nous pouvons mettre cela en œuvre à la fois sur des appareils situés à un seul endroit désigné et sur des appareils dans des configurations multi-sites.
 
Le risque que des hackers s'attaquent à vos imprimantes ne peut jamais être complètement éliminé, mais avec l'équipement, les connaissances et l'assistance appropriés, cette menace est considérablement réduite. Contactez l'équipe de Konica Minolta dès aujourd'hui pour plus d'informations sur la façon de sécuriser votre entreprise.
 

Blogs

Blogs

Les PME sont plus vulnérables aux cyberattaques : causes et remèdes

Toute organisation peut être touchée par une cyberattaque, mais les conséquences sont souvent plus graves pour les PME que pour les grandes entreprises. Pourquoi les PME sont-elles plus vulnérables ? Et comment se préparer...