Une étude de Konica Minolta révèle l'état de la transformation numérique dans les entreprises européennes

| 4 mars 2022

L'étude sur la transformation numérique de Konica Minolta et Keypoint Intelligence dévoile les défis de la transformation numérique et comment l'externalisation peut faciliter la numérisation

La pandémie de COVID-19 a accéléré de nombreuses initiatives autour de la transformation numérique, exerçant une pression énorme sur les entreprises pour qu'elles adaptent leurs infrastructures de travail à distance et numérisent leurs flux de travail. Cette transformation du jour au lendemain a provoqué un certain nombre de difficultés, notamment chez les micro-entreprises et les PME qui n'étaient pas habituées à utiliser une infrastructure à distance et qui manquaient déjà de ressources et de budget. Dans le même temps, de nombreuses entreprises ont constaté que l'externalisation était un outil efficace pour remédier aux lacunes de la transformation numérique de leur entreprise. Cependant, les micro-entreprises sont en retard en matière de transformation numérique. Voici les résultats de l'enquête sur la transformation numérique* menée par Keypoint Intelligence pour le compte de Konica Minolta.


La sécurité des données, la protection des données (RGPD), le travail à distance et la pénurie de personnel informatique sont les principaux défis à relever
Les menaces de cybersécurité est un problème croissant ces dernières années et les tendances récentes n'ont fait qu'amplifier le problème : Le passage brutal au travail à distance et la dépendance accrue aux cadres de travail numériques, associés à des manques au niveau de l'infrastructure et de la formation des employés et des entreprises quant à la gestion de ces flux de travail, ont créé un environnement propice à la prolifération de la criminalité informatique. Les points suivants se reflètent également dans l'étude : La sécurité des données a été désignée par les entreprises comme étant leur plus grand défi (34 %). Près de quatre ans après l'introduction du RGPD en mai 2018, l'étude conclut également que la protection des données (RGPD) reste un problème pour de nombreuses entreprises (28 %). Les grandes entreprises ne sont pas les seules à devoir respecter les exigences du RGPD, les entreprises de taille intermédiaire (celles qui comptent plus de 250 employés) sont également concernées. En observant les autres résultats de l'étude, on constate qu'environ un quart des personnes interrogées ont encore des difficultés à travailler à distance en raison de leur infrastructure/leurs services informatique (26 %) ou des applications/logiciels (25 %). En outre, 25 % d'entre elles reconnaissent qu'il est difficile de suivre le rythme des nouvelles technologies. Dans le même temps, il y a une pénurie de personnel informatique spécialisé (23 %) capable de résoudre ces problèmes.
 
Plus de la moitié des entreprises externalisent
Pour surmonter ces défis, de nombreuses entreprises font appel à un soutien externe. Plus de la moitié des entreprises (51 %) ont déjà externalisé au moins une partie de leurs flux de travail. La sécurité informatique et la protection des données figurent en tête de liste des activités externalisées (46 %). Il n'est donc pas étonnant que des problèmes de cette nature puissent littéralement mettre en faillite des entreprises s'ils ne sont pas traités rapidement et efficacement. Les entreprises ne peuvent tout simplement pas attendre d'être en sécurité. Le développement d'applications (34 %) et l'infrastructure informatique (33 %) sont également fréquemment externalisés. Des perturbations dans l'un ou l'autre de ces domaines entraîneraient une perte de productivité et des risques potentiels pour la sécurité. Le recours croissant à l'externalisation reflète un problème réel, celui de la pénurie de personnel informatique qualifié. De plus, de nombreux informaticiens se sentent actuellement surchargés et soumis à un stress considérable en devant passer à des solutions de flux de travail à distance, tout en assurant la sécurité et la conformité des données.
 
 

quotation marks

Pour les entreprises de toutes tailles, il reste encore de nombreux obstacles à franchir sur la voie de la transformation numérique. Notre étude montre que de nombreuses organisations ont trouvé dans l'externalisation un outil efficace pour remédier aux lacunes de la transformation numérique dans leur propre organisation. Un fournisseur externe peut aider une entreprise rapidement et efficacement en lui apportant une expertise informatique supplémentaire et des solutions informatiques adaptées.

Olaf Lorenz

Head of International Marketing Division, Konica Minolta Business Solutions Europe

La majorité des entreprises ont déjà adopté une solution cloud, sous une forme ou sous une autre
L'une des initiatives de numérisation qui a également connu un grand essor au cours de la pandémie est le passage au cloud, notamment parce qu'il est essentiel pour le travail hybride et décentralisé. La majorité des entreprises interrogées ont déjà adopté une solution cloud sous une forme ou sous une autre (72 %) et ont donc déjà lancé des initiatives de numérisation. Dorénavant, en examinant ces domaines en détail, les entreprises considèrent le cloud comme l'infrastructure la plus importante pour gérer la collaboration (78 %), les processus (76 %), l'impression (69 %) et le contenu (65 %).
 
La gestion de l'information et des documents est encore dans un état de désorganisation important
En ce qui concerne l'état actuel de la gestion de l'information et des documents, il n'est pas exagéré de dire que le chaos règne. Le stockage des documents n'est toujours pas bien organisé dans la majorité des entreprises (66 %). De nombreuses entreprises utilisent trop de plates-formes disparates dans leurs flux de travail, ce qui génère une multitude de situations de cloisonnement et d'obstacles à la productivité. Mais la majorité d'entre elles prévoient une certaine forme de consolidation (85 %).
 
Les micro-entreprises sont en retard en matière de transformation numérique
Bien que l'étude montre que la transformation numérique est toujours une priorité absolue pour 45 % des entreprises, cela varie en fonction de la taille de l'entreprise. Alors que 51 % des ETI et 41 % des PME font de la transformation une priorité, ce chiffre passe à 35 % seulement pour les micro-entreprises. L'intérêt moindre des micro-entreprises pour la transformation numérique se remarque également dans leurs initiatives de transformation numérique. 11 % des micro-entreprises n'ont pas encore commencé à déployer des efforts et des technologies liés à la transformation numérique. En comparaison, seulement 3 % des PME et 2 % des ETI n'ont pas lancé de telles initiatives. Dans les entreprises de toutes tailles, seulement 4 % en moyenne n'ont pas entrepris d'efforts de transformation numérique, ce qui signifie que 96 % en sont déjà à un certain stade de numérisation. Ainsi, les micro-entreprises sont clairement en retard en matière de transformation numérique. Mais cela met en danger leur avantage concurrentiel.
 
Les services informatiques gérés seront de plus en plus externalisés dans un avenir proche
« Nous pensons que l'écosystème actuel du lieu de travail en ligne est de plus en plus complexe, et que cette situation ne va pas disparaître de sitôt, ce qui conduit Keypoint Intelligence à conclure que l'externalisation des services informatiques gérés sera de plus en plus essentielle dans un avenir proche », déclare Colin McMahon, Directeur associé chez Keypoint Intelligence. « Nous constatons des opportunités dans ce nouveau monde numérisé pour les entreprises de toutes tailles, mais surtout pour les micro-entreprises et les petites et moyennes entreprises (PME), qui peuvent surmonter leur manque de personnel et de budget en adoptant l'idée selon laquelle tous les processus ne doivent pas nécessairement être traités en interne. En combinant judicieusement l'adoption de processus numériques et des partenariats réfléchis et bien pensés, les entreprises peuvent développer leur transformation numérique et se positionner pour être plus compétitives à l'avenir. » 
 
Olaf Lorenz ajoute : « C'est précisément en raison de la complexité du lieu de travail numérique que Konica Minolta a développé sa vision d'un ‘lieu de travail connecté intelligent ». La connexion intelligente des différents points de données doit permettre de travailler de manière fluide et en bonne intelligence pour aider les employés, les soulager des tâches répétitives et routinières et leur permettre de se concentrer sur les tâches productives. Nous pouvons concrétiser cette approche grâce à notre vaste portefeuille de technologies, de services, de solutions et d'expertise en matière de conseil dans des domaines tels que les services d'impression gérés, les services de gestion de l'information, les services Cloud ou les services informatiques gérés, pour ne citer que quelques exemples, pour lesquels nous souhaitons créer une vision globale du lieu de travail numérique et intégrer et connecter tous les domaines. »
 
* À propos de l'enquête :
L'étude sur la transformation numérique de Konica Minolta a été réalisée de juillet à septembre 2021, en collaboration avec Keypoint Intelligence. Elle porte sur 1 775 personnes interrogées en Belgique, en République tchèque, en Allemagne, au Danemark, en Espagne, en France, au Royaume-Uni, en Pologne, au Portugal et en Roumanie. Ces personnes proviennent d'entreprises de tailles très variées, allant de 1 à 2 personnes (5 %) jusqu'à 5 000 employés ou plus (9 %). La moyenne était de 1 129 employés. L'analyse a été répartie selon trois tailles d'entreprise : 1 à 19 employés (micro-entreprises), 20 à 199 (PME) et > 200 (ETI).
 
 

Livre blanc disponible avec les résultats détaillés

Le livre blanc présentant les résultats détaillés et d'autres conclusions est disponible auprès de Konica Minolta et de Keypoint Intelligence.

Cliquez ici pour en savoir plus

L'externalisation comme moteur de la transformation numérique

Vous pouvez lire l'infographie des résultats de l'enquête ici.

Cliquez ici pour en savoir plus

Contact

Contact

Kevin Maarssen

Marketing Communications Expert

Marketing

Kevin.Maarssen@konicaminolta.eu

Blogs

Blogs

La vidéoprotection intelligente renforce la sécurité de votre organisation

La vidéosurveillance est un outil utile pour veiller à la sécurité sur le lieu de travail. Et si la vidéoprotection intelligente vous alertait également en cas de problème, afin que vous puissiez intervenir imm...