Les recherches de Konica Minolta révèlent l'impact du Covid-19 sur les petites et moyennes entreprises

| 16 août 2021

L'étude de Konica Minolta et Keypoint Intelligence sur les points faibles des opérations informatiques et commerciales montre l'ampleur des défis liés à la sécurité et au télétravail pendant la pandémie

La pandémie de Covid-19 a exacerbé les points faibles des petites et moyennes entreprises (PME) en matière de sécurité et de protection des données. En effet, 48 % d'entre elles ont décrit la sécurité et la protection des données comme leurs principaux défis informatiques, tandis que 37 % ont vu leurs employés confrontés à des virus, des logiciels malveillants ou des menaces de sécurité en raison des conditions imposées par la pandémie. En raison de ces problèmes de sécurité, 47 % des entreprises ont acquis ou mis à niveau des logiciels ou des services de sécurité informatique. Ces résultats ont été obtenus via une récente étude de Keypoint Intelligence, « Top SMB IT Pain Points & Solutions », créée pour le compte de Konica Minolta. Au total, 550 décideurs informatiques de PME ont été interrogés aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et en République tchèque afin d'identifier leurs principaux défis et points faibles en matière de technologie.


Les PME ont été confrontées à des défis importants dans leurs efforts pour permettre le télétravail suite à la pandémie : par exemple, 38 % des décideurs informatiques considèrent la gestion du télétravail comme difficile ou très difficile. Pour près de la moitié des PME (49 %), le manque de matériel ou de logiciels nécessaires aux employés pose également problème dans le cadre du télétravail. De même, 44 % des décideurs informatiques ont identifié l'entretien ou la prise en charge du matériel ou des logiciels informatiques des travailleurs à domicile comme un défi. « En conséquence, 33 % des entreprises ont investi dans des services informatiques gérés en réponse au Covid-19 », résume Olaf Lorenz, Senior General Manager Digital Transformation Division, Konica Minolta Business Solutions Europe.
 
Pour les opérations quotidiennes, le télétravail a également présenté des défis particuliers en matière de communication d'équipe et d'accès et de collaboration sur les fichiers : 51 % des personnes interrogées ont identifié la communication avec les responsables ou d'autres employés comme un défi opérationnel lié au télétravail. Par ailleurs, 37 % d'entre elles ont indiqué que la localisation des fichiers représentait un défi informatique associé au télétravail, tandis que 30 % ont cité la collaboration numérique sur les documents comme un défi pour les opérations commerciales. « D'après ces résultats, on comprend aisément pourquoi 35 % des PME ont investi dans des applications de partage de documents et de collaboration suite à la pandémie », conclut Olaf Lorenz.


Le défi du télétravail favorise les efforts de numérisation

L'adoption d'autres technologies a également augmenté : suite au Covid-19, 45 % des entreprises ont acquis ou mis à niveau leur stockage de données dans le cloud. « En général, le défi du télétravail a effectivement favorisé les efforts de numérisation. Dans 65 % des entreprises, les décideurs ont déclaré que la pression liée à la pandémie avait accéléré leur transition vers une numérisation plus importante », ajoute Olaf Lorenz. Pour y parvenir, la numérisation de documents est une pratique courante.  C'est probablement la raison pour laquelle 56 % des entreprises ont cité les initiatives de numérisation motivées par le Covid-19 comme éléments moteurs d'une numérisation accrue. Dans ce contexte, il faut néanmoins souligner que de nombreuses PME dépendent toujours grandement des processus papier. En effet, 42 % du contenu professionnel reste sur papier. 49 % des entreprises continuent à utiliser du papier principalement pour des questions de confidentialité et de sécurité.

Livre blanc disponible avec les résultats détaillés

Le livre blanc présentant les résultats détaillés et d'autres conclusions est disponible auprès de Konica Minolta et de Keypoint Intelligence.

Cliquez ici pour en savoir plus

L'impact du COVID-19 sur les PME

Vous pouvez lire l'infographie des résultats de l'enquête ici.

Cliquez ici pour en savoir plus

Méthodologie
‘L'enquête sur les points faibles des PME en matière d'opérations informatiques et commerciales a été menée en collaboration avec Keypoint Intelligence en février et mars 2021. Au total, 550 PME ont participé aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et en République tchèque. Les personnes interrogées appartiennent aux secteurs des services professionnels, de la santé, de l'industrie, de l'hôtellerie, des loisirs et de l'immobilier. Chacune des entreprises compte entre 50 et 250 employés. Parmi les personnes interrogées, certaines occupent un poste informatique au sein de l'entreprise, et d'autres non.

Contact

Contact

Kevin Maarssen

Marketing Communications Expert

Kevin.Maarssen@konicaminolta.eu