Les PME sont plus vulnérables aux cyberattaques : causes et remèdes

| 24 janvier 2024

Toute organisation peut être touchée par une cyberattaque, mais les conséquences sont souvent plus graves pour les PME que pour les grandes entreprises. Pourquoi les PME sont-elles plus vulnérables ? Et comment se préparer au mieux à d'éventuelles attaques ?



Seuls 16 % des PME européennes se sentent bien préparées face à une éventuelle cyberattaque, alors que 92 % d'entre elles reconnaissent la menace et 43 % ont déjà subi une attaque au cours des deux dernières années.
 
Les PME sont donc conscientes du problème, mais elles sont souvent confrontées à un manque de moyens pour contrer ce genre d’attaques. Il faut en effet prévoir des budgets adéquats, du personnel spécialisé, une stratégie de défense appropriée et une infrastructure de sécurité informatique solide.
 
L'absence de ces éléments fait des PME des cibles plus faciles que les grandes organisations. En outre, les cybercriminels utilisent volontiers les PME comme porte d'entrée vers les grandes organisations.
 
Pour ne rien arranger, il est non seulement difficile pour les PME de prévenir ce genre d’attaque, mais également de les résoudre. Elles ont généralement plus de mal à se remettre des conséquences d'une cyberattaque et, là encore, le manque de ressources est souvent en cause.
 
Un tel processus de rétablissement nécessite une gestion judicieuse de la réputation, des relations appropriées avec les régulateurs et une communication claire avec, entre autres, les clients, les partenaires et les fournisseurs. Les PME qui manquent à l'appel dans ce domaine subissent souvent une atteinte considérable à leur réputation, en plus de pertes financières importantes.
 

Les criminels cherchent la faille

 

Les cybercriminels aiment exploiter les failles des systèmes des PME, comme l'absence de mises à jour de sécurité des logiciels. Une fois les failles repérées, ils attaquent avec des virus, qui prennent secrètement le contrôle, espionnent les données et les activités sensibles ou leur permettent de voler de l'argent ou des ressources. Ils demandent souvent une rançon pour restituer les données ou rendre à nouveau opérationnels les systèmes informatiques bloqués.
 
Les cybercriminels s'appuient souvent sur la crédulité humaine. Ils se font passer pour des personnes respectées ou faisant autorité afin d'obtenir des informations sensibles auprès d'employés peu méfiants. Les pratiques internes négligentes, telles que les mots de passe qui trainent ou qui sont faciles à deviner, mettent souvent des informations sensibles entre de mauvaises mains.
 

Mieux vaut prévenir que guérir

 

Une bonne stratégie de défense commence par la compréhension du mode de fonctionnement des cybercriminels. Chaque conseil d'administration de PME devrait faire de la cybersécurité une priorité. Non seulement parce que les conséquences d'une cyberattaque peuvent profondément affecter l'organisation, mais aussi parce que le non-respect de la directive NIS2 (exigences européennes en matière de cybersécurité) et de la législation AVG (législation sur la protection de la vie privée dans l'UE, également connue sous le nom de RGPD) peut entrainer de lourdes sanctions.
 
Les PME ont besoin d'un partenaire en sécurité informatique qui maitrise la gestion des correctifs, la gestion des mots de passe et l'authentification multifactorielle. Un tel partenaire prendra les mesures adéquates pour empêcher la réussite d’une attaque.
 
De plus, il convient de protéger non seulement leurs propres données, mais aussi celles des clients et des partenaires. Si leurs données sont perdues ou volées et qu'une sécurité adéquate n'est pas en place, cela peut entrainer des amendes élevées et une rupture de confiance.
 

Souscrivez une cyberassurance

 

Les conséquences financières d'une cyberattaque peuvent être dévastatrices pour les PME. Le rétablissement des opérations normales après une attaque leur coûte en moyenne 865 000 euros, une somme que peu de PME peuvent débourser sans conséquences graves pour l'entreprise.
 
Pourtant, de nombreuses PME n'ont toujours pas souscrit de cyberassurance, ce que nous recommandons pourtant vivement. Elle couvre, entre autres, les frais de justice, les coûts liés à la communication de crise et l'indemnisation des tiers touchés.
 
Malheureusement, l'impact d'une attaque sur les activités et la réputation d'une PME va bien au-delà de ce que couvre l'assurance. Il est donc impératif que les PME prennent des précautions adéquates pour se défendre contre une cyberattaque et en limiter l'impact.
 
D'ailleurs, sans précautions adéquates, il y a de fortes chances que vous n'obteniez pas une police d'assurance adaptée, ce qui est tout à fait compréhensible. La cyberassurance n'est donc pas une alternative à une sécurité solide, mais plutôt une protection supplémentaire si une attaque parvient à contourner vos défenses.
 

Cherchez un partenaire expert en sécurité

 

La plupart des PME ne disposent pas du savoir-faire nécessaire pour organiser leur propre cybersécurité. C'est pourquoi elles recherchent un partenaire qui comprend leurs problèmes et leurs besoins et qui leur offre des conseils professionnels et un savoir-faire technique pour élaborer ensemble une solution de sécurité adaptée et abordable.
 
Avec 20 ans d'expérience en matière de cybersécurité pour les PME, Konica Minolta est un partenaire de choix. De la sécurité des réseaux aux solutions d'impression entièrement gérées, en passant par les solutions vidéo intelligentes et les solutions cloud sécurisées pour les sauvegardes, notre expertise couvre tous les aspects de la question.
 
Par conséquent, nous sommes heureux de vous aider à trouver les bonnes solutions en fonction de votre budget et de vos besoins. Et comme ces besoins continuent d'évoluer en fonction de votre activité et des tendances de la cybercriminalité, nous veillons à ce que la sécurité de votre entreprise soit constamment mise à jour.

Curieux de savoir comment nous pouvons améliorer la cybersécurité de votre entreprise ?  Contactez-nous rapidement ! 

 

Blogs

Blogs

Les PME sont plus vulnérables aux cyberattaques : causes et remèdes

Toute organisation peut être touchée par une cyberattaque, mais les conséquences sont souvent plus graves pour les PME que pour les grandes entreprises. Pourquoi les PME sont-elles plus vulnérables ? Et comment se préparer...