Les cinq tendances de l'année qui vont façonner l'environnement de travail numérique et les décisions informatiques

| 16 décembre 2021

Les cinq tendances de l'année qui vont façonner l'environnement de travail numérique et les décisions informatiques

Selon Konica Minolta, en 2022, la transformation numérique rapide provoquée par la pandémie se poursuivra et l'environnement de travail numérique deviendra la norme. Travailler en équipe hybride, une partie du personnel se trouvant à distance et l'autre partie dans les locaux, va devenir essentiel pour que le lieu de travail soit attrayant. Les entreprises devront donc permettre le travail à distance et réaménager leurs bureaux. Cette façon de travailler, plus flexible, nécessitera des outils de communication et de collaboration efficaces, avec des solutions cloud et « as-a-Service » qui rendent envisageable cet espace de travail d'équipe hybride dynamique. Les entreprises se verront, dans le même temps, obligées de se protéger contre les menaces de sécurité de plus en plus sophistiquées. Les exigences sociales importantes auront également un impact sur le lieu de travail : alors que dans le passé, le développement durable dans le domaine de l'informatique était un facteur de démarcation positif pour les entreprises poursuivant des programmes durables, les lieux de travail neutres sur le plan environnemental deviennent de plus en plus la norme et les solutions durables seront désormais considérées comme un « permis d'exploitation ». Mais parallèlement, une autre évolution aide les entreprises à réussir dans ces environnements hautement dynamiques : la prise de décision plus rapide et plus efficace basée sur les données.



Tendance 1 : La prise de décision basée sur les données : la clé du succès dans les environnements de travail et de marché instables

En 2022, les processus axés sur les données deviendront encore plus importants et permettront d'être en avance sur la courbe de prise de décision. Toutefois, 58 % des entreprises comptent toujours sur leur instinct et leur expérience plutôt que sur les données et les faits[1].

« Les activités quotidiennes sont façonnées par une prise de décision de plus en plus complexe. De plus, les données deviennent la clé d'une prise de décision plus éclairée et sont comme des diamants qui ne demandent qu'à être taillés », explique Olaf Lorenz, Senior General Manager, Digital Transformation Division, Konica Minolta Business Solutions Europe. « Notre objectif est de transformer l'expérience sur le lieu de travail en connectant les personnes, les espaces et la technologie qui comprennent la valeur des données pour favoriser un changement dynamique dans l'entreprise. Grâce à notre expérience dans la gestion des flux de travail sur papier, nous disposons des connaissances spécialisées nécessaires pour numériser ces flux de travail. Nous pourrons ainsi transformer les données non structurées en données structurées. »

Pour créer de la valeur métier, il est nécessaire d'identifier les bonnes données dans les grands volumes de données stockés par les entreprises. Avec l'IA et l'apprentissage automatique (Machine Learning, ML), ce processus ne sera plus un travail long et compliqué attribué aux employés. L'IA et le ML regroupent et analysent d'énormes quantités de données pour trouver les informations commerciales essentielles. Par exemple, les opérations quotidiennes peuvent être facilitées et accélérées grâce aux outils d'automatisation robotisée des processus (Robotic Process Automation, RPA) de Konica Minolta. Ces outils prennent en charge des tâches simples et répétitives, les employés peuvent ainsi se concentrer sur des tâches plus créatives et plus importantes. De même, dans le contexte de la sécurité des données, le système SIEM (Security Information and Event Management, Gestion des informations et des activités liées à la sécurité) de Konica Minolta peut être utilisé pour analyser les données en temps réel afin de détecter les menaces immédiatement et même de les anticiper.
 

Tendance 2 : Le meilleur des deux mondes : le bureau hybride deviendra la norme

Selon une enquête[2], après la pandémie, 52 % des employés désirent plus de flexibilité en ce qui concerne leur lieu de travail. Cela signifie que, même en 2022, le travail à distance et les solutions hybrides deviendront la nouvelle norme dans de nombreuses entreprises et que le travail effectué exclusivement dans les bureaux des entreprises deviendra l'exception. Ana Esteban, Lead Customer Insights chez Konica Minolta Business Solutions Europe, décrit le l'évolution du modèle dans l'environnement de travail : « Le bureau sera perçu plutôt comme un lieu de sociabilisation. Il deviendra un endroit utilisé pour les présentations, les exercices de renforcement d'équipe, l'introduction de nouveaux projets ou toute autre tâche où vous aurez besoin de réunir vos employés pour communiquer en face à face avec eux. »

En conséquence, les solutions permettant des échanges fluides et une collaboration transparente deviendront de plus en plus essentielles. Avec Microsoft 365, Konica Minolta fournit les outils pour un travail intelligent et connecté dans le cloud, par exemple en permettant aux équipes de travailler simultanément sur des documents, peu importe l'heure ou le lieu. Grâce à notre statut de Microsoft Global Managed Partner, Konica Minolta travaille avec Microsoft pour accélérer les transformations de l'espace de travail numérique de nos clients. Avec moins d'employés en présentiel, les besoins en espace de bureau seront réduits et les locaux deviendront plus petits[3].

L'infrastructure informatique devra donc s'intégrer dans cet espace réduit. Workplace Hub de Konica Minolta est d'ailleurs un excellent exemple de cette évolution. Il s'agit d'une solution complète qui combine une infrastructure de serveur avec des fonctionnalités d'impression et de gestion de documents dans un seul MFP (périphérique multifonction).


Tendance 3 : Le cloud se place au centre des flux de travail de l'entreprise et les solutions « as a Service » deviennent indispensables pour les entreprises

En 2022, la capacité d'optimisation de l'utilisation des ressources informatiques sera d'autant plus importante que la menace de pénurie de compétences ne cesse de croître. En effet, 65 % des DSI (directeur des systèmes d'information) ont reconnu que les difficultés liées à l'embauche de personnel informatique impactent négativement le secteur.[4]

Les solutions cloud peuvent donc être utiles ici en libérant les services informatiques de leur travail de gestion, de sécurisation et de mise à jour de l'infrastructure informatique, tout en concentrant les ressources internes sur des projets plus stratégiques. Parallèlement, les solutions cloud permettent aux entreprises d'obtenir un suivi des coûts, d'adapter leurs services de manière flexible en fonction de l'évolution des demandes et de disposer d'un budget plus conséquent pour les infrastructures des serveurs. Les entreprises restent ainsi à l'avant-garde de la technologie, indépendamment de leur taille et de leur capacité à rivaliser dans la « war for talent » (guerre des talents).

« Plus les modèles d'entreprise évoluent, plus le besoin de flexibilité et d'efficacité augmente et plus les entreprises s'éloignent de l'infrastructure informatique traditionnelle pour adopter une stratégie de cloud-first », commente Philipp Schröder, Head of Portfolio Strategy & Management chez Konica Minolta Business Solutions Europe. « Cependant, l'un des domaines s'exécutant encore souvent sur les serveurs locaux est celui de la gestion de l'impression. En migrant votre infrastructure d'impression vers le cloud, vous améliorerez non seulement le travail mobile, mais vous soulagerez également le personnel informatique de la charge que représente la gestion de divers serveurs d'impression. »
 
 
quotation marks

« De nombreux défis nous attendent en 2022 et nous allons pouvoir tous tirer parti de nouvelles opportunités pour augmenter les performances de notre entreprise, améliorer le bien-être sur le lieu de travail, ainsi que développer la durabilité et la sécurité de notre environnement de travail. »

Olaf Lorenz, Senior General Manager, Digital Transformation Division, Konica Minolta Business Solutions Europe

Tendance 4 : Le ransomware : une menace grandissante pour les entreprises

L'un des défis des modèles de travail hybrides et flexibles consiste à maintenir la sécurité des données et, en fin de compte, à protéger la propriété intellectuelle des entreprises. En effet, grâce à une étude de Konica Minolta, nous avons constaté que 37 % des entreprises attribuaient l'apparition d'un virus, d'un logiciel malveillant ou d'une menace de sécurité générale aux circonstances découlant de la pandémie de la COVID-19[5].

Plus de la moitié des entreprises interrogées ont déjà connu un incident avec une menace de ransomware au cours des deux dernières années. Le danger est donc bien présent. L'essor des cryptomonnaies anonymes a rendu plus facile la collecte de rançons par des criminels de plus en plus minutieux.[6]

« L'augmentation du flux de travail numérique a multiplié le nombre de cibles potentielles pour les cyberattaques dans les entreprises. Les logiciels et le matériel doivent devenir un bouclier impénétrable contre ces menaces. Ainsi, la cybersécurité doit constituer une priorité absolue pour les entreprises », explique Torben Mowka, Product Manager chez Konica Minolta Business Solutions Europe. Les entreprises oublient souvent que les MFP peuvent également être des passerelles pour le piratage. Par conséquent, Konica Minolta a soumis ses MFP à des tests étendus fournis par NTT DATA et la division Sécurité de NTT Ltd. Lors de ces tests de 80 heures, les ingénieurs ont tenté sans succès de pirater les appareils. Par ailleurs, la solution optionnelle d'analyse antivirus Bitdefender effectue un scan en temps réel des données entrantes et sortantes à la recherche de données infectées. Si des travaux d'impression sont infectés, Bitdefender les supprime.
 

Tendance 5 : Le développement durable sur le lieu de travail : de la démarcation à la norme

En novembre 2021, lors du sommet de la COP26 en Grande-Bretagne, les dirigeants du monde se sont réunis pour discuter du sujet numéro 1 de notre époque : le changement climatique et les actions nécessaires pour mettre fin à ses conséquences catastrophiques. Toutes les parties prenantes se doivent de mettre en place des mesures efficaces, y compris les entreprises. Chez Konica Minolta, le développement durable fait partie intégrante de notre activité et de notre stratégie depuis longtemps. Cela inclut également des services durables pour ses clients, qui visent à réduire leurs émissions de CO2.

Le service bizhub ECO, par exemple, propose une configuration éco prédéfinie pour les MFP qui permet d'économiser du toner et de supprimer automatiquement les pages vierges. Il comprend également le programme Enabling Carbon Neutrality permettant de compenser les émissions de carbone pendant le cycle de vie de l'appareil. Depuis 2015, 30 000 tonnes de CO2 ont déjà été compensées. En plus de tout cela, grâce à notre coopération avec Treedom, un arbre est planté au Kenya pour chaque service bizhub ECO vendu.

« Grâce à ce service, nous contribuons à des solutions écologiques et sociales », explique Sharon Heymann, Senior Expert Sustainability Management chez Konica Minolta Business Solutions Europe. « Le développement durable concerne également l'ensemble du cycle de vie des appareils et des consommables. Les produits Konica Minolta sont conçus pour économiser les matériaux et l'énergie. Leur durée de vie est longue et ils sont donc plus facilement réutilisés après la première utilisation ou recyclés à la fin de leur cycle de vie. »
 
[1] How Many Business Decisions Are Based On Gut Feel Rather Than Data?, BI-Survey, https://bi-survey.com/business-decisions-gut-feel
[2] What employees are saying about the future of remote work, McKinsey, 2021, https://www.mckinsey.com/business-functions/people-and-organizational-performance/our-insights/what-employees-are-saying-about-the-future-of-remote-work
[3] Fortune 500 Executives Tell Us What Their Post-COVID Workplaces Will Look Like, Great Place to Work, 2021, https://greatplacetowork.com.vn/resource/fortune-500-executives-tell-us-what-their-post-covid-workplaces-will-look-like/  
[4] Harvey Nash / KPMG CIO Survey 2020: Everything changed. Or did it?, https://home.kpmg/xx/en/home/insights/2020/09/harvey-nash-kpmg-cio-survey-2020-everything-changed-or-did-it.html
[5] Konica Minolta research reveals the impact of Covid-19 on small and medium-sized businesses, Konica Minolta/Keypoint Intelligence, 2021, https://www.konicaminolta.eu/eu-en/news/konica-minolta-research-reveals-the-impact-of-covid-19-on-small-and-medium-sized-businesses
[6] Ransomware and cryptocurrency: A match made in hell, 2021, https://bravenewcoin.com/insights/ransomware-and-cryptocurrency  

Contact

Contact

Kevin Maarssen

Expert Corporate Communications

Kevin.Maarssen@konicaminolta.eu

News

News

Comment notre campagne Ignite Your Print Possibilities redonne des couleurs au secteur.

Le monde de l'impression évolue à une vitesse folle. Dans cette nouvelle ère où les histoires et les expériences prennent vie grâce à des dessins colorés et créatifs et des textures détaill...

Konica Minolta reconnue comme leader des services à distance

Intégrez les signatures électroniques dans vos processus digitaux

Les avantages de la gestion des impressions dans le cloud

Le site de production de MFP de Konica Minolta en Malaisie obtient la reconnaissance RBA Platinum en matière de responsabilité sociale d'entreprise