Des réglementations, dont vous n'avez pas entendu parler, devraient stimuler les ventes d'imprimantes numériques

| 15 mars 2024

Perspectives d'Olaf Lorenz, General Manager, International Marketing Division, Konica Minolta Business Solutions Europe

Des plans d'action plus vastes pour lutter contre la déforestation et la dégradation des forêts, qui englobent également le bois et le papier qui en est issu. Quel est le rapport avec l'impression et la drupa ? Lisez cet article spécial de Konica Minolta.


L'un des domaines qui, nous en sommes convaincus, feront couler beaucoup d'encre en 2024, sera celui des retombées potentielles de la réglementation de l'Union européenne sur les produits « zéro déforestation ». Celle-ci fait partie d'un plan d'action plus large visant à lutter contre la déforestation et la dégradation des forêts, décrit pour la première fois dans la Communication (2019) sur le renforcement de l'action de l'UE en faveur de la protection et de la restauration des forêts du monde. 

Cette réglementation a été introduite à la fin du mois de juin 2023 et les opérateurs/commerçants ont 18 mois pour s'y conformer. Alors qu'elle entrera en vigueur à la fin de 2024, toutes les recherches que nous avons consultées ne l'ont étonnamment pas examinée de manière approfondie jusqu'à présent. 

Bien sûr, nous comprenons que cela pourrait favoriser l'adoption des publications et des affichages dynamiques numériques. Toutefois, nous sommes fermement convaincus qu'elle entraînera également une augmentation des ventes d'équipements numériques et qu'elle accélérera la transformation numérique. Cela s'explique par les avantages de l'impression numérique : impression à la demande, pas de gaspillage et pas de nécessité d'avoir des stocks importants.

L'analyste IDC souligne que l'approche des fournisseurs d'impression à l'égard du problème de la déforestation consiste généralement à s'engager à planter des arbres de remplacement, en fonction du volume de papier utilisé, ou pages imprimées = reforestation. Toutefois, la nouvelle législation examine de plus près la situation du reboisement pays par pays, par exemple en protégeant les forêts subnaturelles. L'une de ses prévisions pour 2024 (IDC FutureScape: Worldwide Imaging, Printing, and Document Solutions 2024 Predictions) est que, d'ici 2026, 60 % de toutes les entreprises auront des objectifs de compensation des émissions de carbone liées à l'impression.

Vous trouverez plus d'informations sur le site de la Communauté européenne en cliquant ici. La nouvelle réglementation sur les produits zéro-déforestation devrait permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d'enrayer la perte de biodiversité. Elle s'inscrit dans un plan d'action plus large visant à lutter contre la déforestation et la dégradation des forêts, et concerne également le bois et le papier qui en est issu. 

Les nouvelles réglementations sont un nouvel exemple de la raison pour laquelle l'avancée de l'impression numérique est inéluctable. Partout, les études montrent que l'écart se creuse et que la technologie est le moteur de la croissance.

Comment cela se traduit-il pour une entreprise d'impression qui se rend à la drupa ? Tout d'abord, nous pensons que les nouvelles réglementations entraîneront une augmentation des ventes d'équipements numériques. Et il n'y a pas de meilleur endroit pour présenter nos dernières avancées en matière de technologie d'impression numérique que la drupa, où nous serons présents (hall 8B). Avec l'un des plus grands stands du salon de Düsseldorf (Allemagne), du 28 mai au 7 juin 2024, répartis sur six emplacements interconnectés et deux étages, nous dévoilerons plusieurs premières européennes.

Cette année aura lieu une nouvelle édition du salon drupa et, alors que la technologie d'impression numérique est en plein essor par rapport aux autres méthodes d'impression, nous envisageons l'avenir avec confiance, notamment parce que les experts de Smithers (Smithers: The Future of Global Print Equipment Markets to 2028, Executive Summary, Page xxiii) affirment aujourd'hui que les ventes d'équipements d'impression numérique devraient dépasser celles de l'analogique pour la première fois en moins de trois ans.

Alors que la transformation de l'impression numérique s'est accélérée de manière spectaculaire avec la pandémie, elle continuera à se généraliser à l'avenir. Les entreprises qui adoptent cette technologie sont récompensées par la valeur qu'elle représente. 

Nous sommes convaincus que même si les experts prévoient une baisse relativement faible des ventes globales d'équipements d'impression au cours des cinq prochaines années, la progression de l'impression numérique se poursuivra sans relâche. Selon Smithers (Smithers, The Future of Global Print Equipment Markets to 2028. Introduction, Market overview - printing equipment markets, 2018-28, page 9), le marché mondial des équipements d'impression - d'une valeur de 16,8 milliards de dollars l'année dernière - affiche une très légère baisse à 16,4 milliards de dollars d'ici 2028. 

Alors que la base établie d'équipements analogiques est en baisse (la flexographie sera le seul procédé d'impression analogique à faire augmenter les ventes d'équipements au cours des cinq prochaines années), le nombre de presses numériques augmentera globalement, selon Smithers (Smithers: The Future of Global Print Equipment Markets to 2028, Executive Summary, Page xxiii). Son analyse sur une période de 10 ans à partir de 2018 montre que les ventes d'équipements numériques sont en passe de dépasser les ventes d'équipements analogiques d'ici 2026. Les ventes d'équipements à jet d'encre et à toner augmenteront toutes deux, le jet d'encre étant à l'origine de la majeure partie de cette hausse. Smithers souligne que les améliorations en termes de vitesse et de qualité, ainsi que la demande des acheteurs pour des commandes plus personnalisées et des tirages plus courts, sont des facteurs qui permettront à un plus grand nombre de tâches de s'éloigner de l'analogique. 

Digital print equipment sales are on track to move ahead of analogue by 202
 
Graphique de Konica Minolta basé sur celui de Smithers: The Future of Global Print Markets to 2028

Cette croissance se produira en dépit de l'incertitude liée à la perception d'un ralentissement global de la production d'imprimés. Il est encourageant de constater que les secteurs de l'impression commerciale, de l'étiquetage, de l'emballage et de la finition bénéficient tous des progrès continus de l'impression numérique. 

L'impression numérique s'étend à la plupart des applications d'impression à but non lucratif, ainsi qu'aux étiquettes et aux emballages. Selon les analystes de Smithers (Smithers: The Future of Global Print Equipment Markets to 2028, Market Overview, Page 10), la valeur des équipements d'impression numérique devrait augmenter régulièrement entre 2023 et 2028.  

En 2022, les presses numériques représentaient près du tiers de la valeur totale du matériel d'impression, soit 5,5 milliards de dollars. D'ici 2028, la vente de presses numériques devrait atteindre 5,9 milliards de dollars.

Les presses d'impression deviennent de plus en plus sophistiquées, avec des niveaux élevés d'automatisation et une productivité accrue offerts par pratiquement tous les fabricants, indique Smithers (Smithers: The Future of Global Print Equipment Markets to 2028, Market Overview, Page 23), qui ajoute : « L'impression numérique est très favorisée, le jet d'encre obtenant de très bons résultats en comparaison. Des pressions s'exercent sur certains secteurs d'utilisation finale qui connaissent un déclin, quel que soit le processus d'embellissement. Les deux principaux procédés numériques peuvent toutefois ouvrir de nouvelles perspectives grâce à leur capacité d'impression à la demande, ce qui crée de nouveaux marchés. »

Nous envisageons un avenir où une automatisation plus poussée et des écosystèmes innovants de bout en bout continueront d'être un besoin prioritaire, mais aussi un moteur essentiel du développement des clients, des marques et des fournisseurs.  

La réduction des processus manuels et l'automatisation des étapes de production permettent d'une part d'éviter les frustrations et les soucis aux entreprises. D'autre part, cela permet de réduire les matériaux et les déchets. Dans le cadre du plan à long terme de Konica Minolta pour un avenir durable EcoVision 2050, nous sommes également conscients de notre responsabilité de préserver les ressources de notre planète. 

Ces changements, selon nous, aideront également les imprimeurs professionnels à se concentrer sur des flux de production complets et respectueux de l'environnement, à mesure qu'ils repenseront les possibilités dans un monde de nouvelles opportunités. L'automatisation des flux de travail, des logiciels et des processus, ainsi que les solutions Cloud, sont également des facteurs clés d'efficacité dans le cadre de l'évolution vers la « production intelligente ». Tout cela contribue à maximiser le temps de fonctionnement des presses, à résoudre les problèmes plus rapidement et à optimiser les performances sur presse. 

« L'impression programmatique » est un sujet qui prend de plus en plus d'importance. Il s'agit d'un processus qui implique l'intégration de logiciels, de matériel et de données pour rationaliser et optimiser les processus d'impression. Elle a le potentiel de transformer le secteur de l'impression en fournissant un élément mesurable du marketing combiné avec un retour sur investissement prouvé. L'impression programmatique gagne déjà du terrain en tant que concept qui offre l'impact émotionnel de l'impression individualisée avec l'immédiateté du marketing numérique.

Notre engagement indéfectible envers les clients et l'innovation sera démontré par notre présence majeure à la drupa, le plus grand salon mondial des technologies d'impression, dans le hall 8B de la Messe Düsseldorf (Allemagne), du 28 mai au 7 juin 2024. Nous profiterons de ce salon pour saisir les opportunités et démontrer de nouvelles formes de créativité afin d'aider les clients à éveiller de nouvelles possibilités. Pour en savoir plus sur notre participation à la drupa, consultez cet article de blog. 

D'après les données d'Infosource, en tant que leader européen des marchés de l'impression de production couleur A3⁸ depuis plus d'une décennie, nous sommes fiers d'avoir fait d'énormes progrès dans le domaine de l'impression numérique avec nos technologies de toner et jet d'encre, tout en reconnaissant les défis importants auxquels feront face nos clients, qui comptent 15 000 clients commerciaux et industriels en Europe, au cours de l'année à venir. Nous sommes toutefois convaincus que les problèmes auxquels certains sont confrontés, tels que l'approvisionnement en matières premières, s'atténueront. 

Dans un monde marqué par l'incertitude et la perception d'un ralentissement mondial de la production d'imprimés, il est particulièrement encourageant de constater que les étiquettes, les emballages et les embellissements numériques ont le vent en poupe. La demande d'étiquettes et d'emballages imprimés numériquement est sur le point de connaître une nouvelle croissance substantielle, selon Smithers (Smithers, The Future of Global Print Markets to 2028. Market overview, printing equipment markets, 2018-28, page 19). De même, le carton ondulé imprimé numériquement a fait l'objet d'une forte demande de la part de l'industrie de l'emballage. 

 

Les secteurs de la fabrication, de la vente au détail, du transport, du textile, de l'alimentation et des boissons, ainsi que de la logistique, ont tous largement participé à populariser la production numérique d'étiquettes. De plus, de nombreux marchés de l'emballage ont atteint le stade décisif et sont donc prêts à passer à la production numérique. 

Alors que les exigences en matière d'étiquetage et d'emballage deviennent également plus complexes à mesure que les demandes de données augmentent, et que les environnements conformes/réglementaires se renforcent, la chaîne de valeur s'appuie sur l'étiquetage en tant que source vitale de traçabilité. 

En tant que leader européen des systèmes d'étiquettes numériques (Infosource), nous continuerons à repousser les limites pour aider les convertisseurs et tous nos clients à exploiter leurs possibilités d'impression. Nous pensons qu'une collaboration plus étroite avec nos clients et nos partenaires, ainsi qu'un engagement continu à révolutionner les technologies d'impression, seront essentiels dans les années à venir.

Cependant, nous sommes conscients que les événements mondiaux, y compris les questions d'offre et de demande, peuvent avoir un impact sur tous nos clients, qu'il s'agisse d'imprimeurs, de convertisseurs, de CRD, de professionnels ou d'entreprises de l'emballage et de l'étiquetage.

De nombreuses organisations et entreprises ont été touchées par la pandémie et le confinement forcé, car un grand nombre d'employés expérimentés ont pris leur retraite anticipée. Cela a bien sûr aggravé la pénurie de main-d'œuvre qualifiée, et la tendance au télétravail est de plus en plus forte. 

Toutefois, nous pensons que nos clients chercheront à consacrer davantage de fonds à des programmes de formation attrayants, au développement continu du personnel, ainsi qu'à la recherche d'un équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Le fait que nos produits soient faciles à utiliser attire davantage les talents que nos clients recherchent. Alors, pourquoi ne pas chercher à embaucher plus de jeunes talents et à les former vous-mêmes ? Découvrez notre approche dans ce blog. Pour en savoir plus, cliquez ici. 

À l'avenir, l'Industrie 5.0 (phase émergente de l'industrialisation où les humains travaillent aux côtés de technologies avancées et de robots dotés d'intelligence artificielle pour améliorer les processus sur le lieu de travail) jouera un rôle de plus en plus important. Tout cela ramènera l'accent sur l'humain dans l'Industrie 4.0, ainsi qu'une résilience accrue combinée à une meilleure prise en compte de la durabilité.

Quoi qu'il en soit, notre engagement reste de fournir le meilleur service possible à tous nos employés, clients et partenaires. 
 

Contact

Contact

Kevin Maarssen

Expert Corporate Communications

Marketing

Kevin.Maarssen@konicaminolta.eu

News

News

Konica Minolta célèbre le succès de la drupa avec plus de 200 ventes sur place

Avec des démonstrations de flux de production de bout en bout sur les principaux sujets comme le toner, le jet d'encre, l'embellissement, la finition, l'étiquetage et l'emballage, ainsi qu'une conception holistique...